marché noir

Pourquoi ce qui se monnaie aurait plus de valeur que le reste ?

info

Au MARCHÉ NOIR, on négocie ce qui n’a pas de prix, on estime l’inestimable ; la matière noire, la matière hypothétique, le désir. Le désir se conçoit en dehors des valeurs monétaires et crée sa propre monnaie d’échange. À l’offre perpétuelle, nous préférons la demande construite, raisonnée, impulsive, impossible. Tout ne s’achète pas, mais tout coûte. Quelle valeur accordes-tu à ton propre désir ?

Qu’es-tu prêt à risquer de toi pour dealer avec nous ?

MARCHÉ NOIR est une alternative. Une bourse de l’ombre, un versant parallèle du trade, un piratage des marchés. Loin des inanités des échanges boursiers, il est temps de s’accorder sur de nouvelles équivalences. Les miennes, les tiennes, les nôtres. Dans la salle des marchés noirs, s’affichent ce que nous sommes capables d’offrir pour réaliser nos désirs. Ce qui, ce soir, fait commun.

MARCHÉ NOIR réveille les valeurs de nos nuits qui se rêvent en jours.